La Maladie de Lyme

Jeu de mots ou jeu de maux… Dans l’Antiquité romaine, le mot « limes » désignait les limites de l’Empire, la frontière d’une province… En quelque sorte un seuil, une lisière. D’un côté l’Ordre, de l’autre le Chaos. La croisée des chemins. Avec Lyme, il semblerait que nous ayons atteint nous aussi nos limites. Une invitation peut-être à un autre regard, et d’autres attitudes face à ce monde dont nous avons très gravement perturbé l’équilibre.

La dénomination « Maladie de Lyme » désigne très globalement toutes les manifestations sérologiques, cliniques, pathologiques … attribuées à une famille de micro-organismes, les Borrélias, spirochètes responsables des borrélioses. La dite Borrélia est transmise – avec les piroplasmoses, les ehrlichioses, et probablement d’autres micro-organismes – par les morsures des tiques femelles infectées.
Conséquences de ces localisations variables, et de ces modes d’action, les signes cliniques sont souvent confus, atypiques : amaigrissement rapide, asthénie ondulante, myopathies, engorgements suspects (œdèmes, lymphangite …), douleurs articulaires intermittentes, troubles respiratoires, cutanés, neurologiques plus ou moins accentués…

Eric Ancelet – Dr véterinaire

Maladie de Lyme sur le cheval

Produits conseillés pour la maladie de Lyme :

En fonction des différents cas de figure, le conseil personnalisé est très important pour optimiser le traitement alternatif. N’hésitez pas à nous contacter !